Je suis en train de réunir de la documentation, des photos et des informations pour retracer l’histoire de notre club. Si vous pouvez m’aider, envoyez-moi un mail !

Cette histoire est riche. Elle commence dans les années 1960 avec quelques passionnés qui faisaient du vol libre ou utilisaient des moteurs en élastique tordu. Ils ont connu les premiers moteurs thermiques et fait du vol circulaire.

Puis les premiers émetteurs et récepteurs sont apparus. lls étaient vendus en kit et il fallait les construire soi-même.

En 1962, une association de fait s’est constituée. Elle est devenue ASBL en 1965 sous le nom de « Petite Aviation Chapelloise ». ll y a eu plusieurs changements de nom. Au début, celui-ci variait selon la direction d’où venaient les subsides. Le dernier changement a été fait en 1997. On s’est rendu compte qu’en réalité, le club n’était pas sur le territoire de Chapelle. Comme nous étions dans la rue du Chaufour, ce nom neutre a été choisi.

Le terrain s’est déplacé de la place communale de Chapelle en passant par une cour de charbonnage et un terrain derrière le cimetière de Godarville pour finir sur l’ancien aérodrome que nous occupons actuellement.

L’histoire des locaux est aussi mouvementée. Il y a eu différentes salles communales à Chapelle et Godarville, la cabane qui servait pour plier les parachutes sur l’aérodrome. Son plancher était tellement en pente qu’on était toujours calé contre le bar. C’était bon pour l’ambiance. Puis il y a eu un baraquement de chantier qui a brûlé et finalement le palace actuel. On y a installé l’eau, l’électricité, le téléphone. On y a ajouté un container cuisine, des garages pour ranger le matériel et faire un abri quand il pleut. N’oublions pas le barbecue, la terrasse, les bancs et tables extérieurs.

Et surtout il faudra parler des membres, de ceux qui se sont distingués dans leur discipline, de ceux qui se sont dévoués pour que le club se développe et vive aussi longtemps.

Fermer le menu